Journées Ancrages multiples et positions de pouvoir

Ancrages multiples et positions de pouvoir:  : approches pluridisciplinaires et transhistoriques

 *** 7 et 8 mars 2013 ***

Ces journées sont coorganisées par le laboratoire Triangle, le CREA et le LER-SEREC de l’Université Lyon 2 et de l’ENS de Lyon, avec le soutien de l’Ecole doctorale 483 Sciences sociales. Elles se veulent l’occasion d’étudier l’ancrage pluriel d’un individu au prisme du pouvoir qu’il peut en retirer. Il s’agit d’analyser l’habiter polytopique, la multipositionnalité institutionnelle, l’ubiquité politique et l’appartenance sociale multiple dans le temps long, au travers des mutations socio-économiques, non pas indépendamment les uns des autres mais les uns en fonction des autres. Quelles sont les forces et faiblesses d’un parcours de vie pluriel ? Comment s’articulent mobilité et ancrage ? Dans quelle mesure la multilocalité se traduit-elle par l’émergence d’identités sociales multiples ? L’ancrage multiple est-il l’expression d’une stratégie à l’œuvre ? Fait-il l’objet d’une réappropriation stratégique visant à accroitre une influence, à assurer une liberté, à affermir une position de pouvoir ?

Afin de répondre à ces questions, une approche pluridisciplinaire a été privilégiée afin d’apporter des éclairages multiples, enrichir les approches de chacun et favoriser la confrontation des méthodologies adoptées.

Les journées d’études sont ouvertes à tous, étudiants ou professeurs, quel que soit l’horizon disciplinaire.

Programme

Jeudi 7 mars 2013

8h30 : Accueil des intervenants et du public

9h-9h15 : Introduction

Concilier mobilité, autochtonie et multipositionnalité face aux mutations sociétales des XIX-XXIème siècles.

  • 9h15-10h : Robert Moutard, Université Lyon 3, doctorant en géographie : « Du milieu local aux échelles supérieures : trajectoires bidirectionnelles pour des hommes et leurs actions. »
  • 10h-10h45 : Agnès Roche, Université d’Auvergne, Maître de conférence en Science Politique, : « De “ici, j’connais tout le monde” à : “si j’reste ici, je ferai jamais rien de ma vie.” Capital d’autochtonie et classes populaires rurales »
  • 10h45-11h : pause
  • 11h-11h45 : Hugo Bréant, Université Paris I, doctorant en Science Politique : « La multipositionnalité comme vecteur ambigu de la légitimité de l’émigré-immigré »
  • 11h45-12h30 : Questions

[12h30-14h : Déjeuner]

 Présence plurielle : présence réelle et présence symbolique

  • 14h-14h45 : Mihaela Hainaigiu, EHESS – Paris 13, doctorante en Sociologie : « Acquisition des ressources diversifiées, mécanismes de transfert des ressources d’un monde social à un autre monde social, bénéfices financiers et symboliques »
  • 14h45-15h30 : Gilles Dela Vedova, Université Lyon 2, doctorant en Histoire :« D’un espace l’autre, être Pierre Chabert (1875-1973) »
  • 15h30-15h45 : pause
  • 15h45-16h30 :Delphine Burguet, EHESS, doctorante en Anthropologie : « Présences et pouvoir. L’habiter des entités divines comme source de pouvoir à Madagascar »
  • 16h30-17h15 : Questions

Vendredi 8 mars 2013

La multiplicité du territoire comme ressource du politique (policies, politics, polity)

  • 9h15-10h : Christian Le Bart, IEP Rennes, Professeur en Science Politique : « Le territoire comme ressource politique : du néo-féodalisme au politique hors-sol. »
  • 10h-10h45 : Luc Gwiazdzinski, Université Joseph Fourrier Grenoble, Enseignant-chercheur en Géographie : « De l’habiter polytopique à l’hypothèse d’une citoyenneté mobile, temporaire et réticulaire. »
  • 10h45-11h : pause
  • 11h-11h45 : Marie-Hélène Sa Vilas Boas, IEP Aix-en-Provence, docteure en Science politique : « S’engager dans les dispositifs participatifs brésiliens : la construction d’un leadership territorialisé. »
  • 11h45-12h30 : Questions

[12h30-14h : Déjeuner]

Regard de l’institution et liens multiplexes

  • – 14h-14h45 : Caroline Bertron, Université Paris I – EHESS, doctorante en Sociologie : « A l’école du cosmopolitisme : trajectoires multiples et présentations de soi d’anciens élèves d’internats prestigieux »
  • – 14h45-15h30 : Cindy Morillas, IEP Bordeaux, doctorante en Science politique : « Stratégies multipositionnées des militants étudiants camerounais »
  •  15h30-15h45 : pause
  • – 15h45-16h30 : Thibaut Rioufreyt, Université Lyon 2, post-doctorant en Science politique : « La multipositionnalité comme ressource. Pluralité et variabilité des configurations »
  •  16h30-17h15 : Questions

17h15-17h30 : Conclusion : Cédric Duchêne-Lacroix, Université de Bâle, Enseignant-chercheur en Sociologie

Cliquez ici pour l’affiche des journées Ancrages Multiples

Site officiel: http://ancragemultiple.sciencesconf.org/

This entry was posted in Conference, Multilocal Families, Territorialities, Unequality and tagged , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s