Tracing mobility à la gare de Lausanne

Simulation du fonctionnement du modèle mathématique de suivi des piétons tel que celui mis en œuvre à la gare de Lausanne. La gare de Lausanne est le théâtre d’une étude de l’EPFL de reconstitution des trajectoires de ces usagers à l’intérieur de ses espaces. Cette étude à pour but d’améliorer la fluidité des flux de passagers lors des pics d’affluence. Il ne s’agit pas de repérer et d’identifier des personnes mais d’identifier des comportements individuels pour modéliser et retracer les mobilités.

Source: Article Gare de Lausanne: Un œil de jeu vidéo pour modéliser les voyageurs. écrit par Georges-Marie Bécherraz paru dans 24heures.ch.

This entry was posted in Commuters, Mobilities, SpacePlanning Policy, Territorialities, Transition space, Unequality and tagged , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Tracing mobility à la gare de Lausanne

  1. Pingback: Tracing mobility à la gare de Lausanne |...

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s