«Zéro frontalier», le label qui fait fureur (Le temps, 24.02.2015)

<<Onex, commune zéro frontalier? Pas tout fait, reconnaît lui-même Eric Stauffer: «La commune emploie 16 pendulaires – c’est-à-dire des Genevois qui vivent de l’autre côté de la frontière – et un frontalier au sens de l’Office fédéral de la statistique, c’est-à-dire un étranger titulaire de permis G.» Mais pour le président d’honneur du MCG, au diable les détails. Ce qui compte, c’est le message, et sur cette affiche, «c’est tout le programme du MCG qui est réduit à un seul slogan.»(…)>>

Source: mardi 24 février 2015, Le Temps, https://www.letemps.ch/suisse/2015/02/24/zero-frontalier-label-fureur

Gallery | This entry was posted in Commuters, Crossborder, Tax, Territorialities, Unequality and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s