ABS EUROPE CONFERENCE 2016 Differences and discontinuities in a ‘Europe without borders’

Differences and discontinuities in a ‘Europe without borders’ With the abolition of regular border controls in Schengen Europe, and the fall of the iron curtain, the field of Border Studies has opened up new objects of research and has experienced … Continue reading

Gallery | Leave a comment

Politorbis: Die Auslandschweizergemeinschaft

Der Bund und die Auslandschweizerinnen und Auslandschweizer: Publikation der Nummern 62 und 63 von Politorbis In Anbetracht der vielen Facetten der Auslandschweizergemeinschaft und deren vielfältigen Beziehungen zum Bund hat Politorbis Beiträge zu diesem Thema zusätzlich zur Nummer im ordentlichen Format … Continue reading

Gallery | Tagged , , , , , , | Leave a comment

Revue Politorbis: La communauté des Suisses de l’étranger

La Confédération et les Suissesses et Suisses de l’étranger : Publication des numéros 62 et 63 de Politorbis En regard des nombreuses facettes de la communauté des citoyennes et citoyens vivant à l’étranger et des relations variées que celle-ci entretient … Continue reading

Gallery | Tagged , , , | Leave a comment

Call for papers Swiss Mobility Conference – 20th & 21st of October 2016 – University of Lausanne

The Swiss Mobility Conference (SMC) is the result of collaboration between the urban sociology chairs (EPFL) and geography of mobilities (UNIL). The objective of SMC is to provide a place for discussion and debate for researchers in humanities and social … Continue reading

Gallery | Leave a comment

Revoila la fuite des cerveaux dans la presse française

This gallery contains 1 photo.

Sujet récurrent de la presse française en mal de French bashing sur la piètre situation économique ou le peu de perspective de carrière des (néo)diplômés, la supposée “fuite des cerveaux” est à la fois une réalité – le nombre de … Continue reading

Gallery | Tagged , , , | Leave a comment

Extrait de “Le chemin de fer va-t-il s’effondrer ? Analyse de Mediarail.be – Technicien signalisation et observateur ferroviaire.

“(…) L’Etat peut-il certifier en bonne Madame Soleil du nombre exact de passagers entre Paris et Bordeaux en 2020 ou 2025, et donc justifier 18,5 TGV nécessaires à l’exploitation ? Quid des fluctuations sociétales, où les modes d’aujourd’hui ne seront plus celles de demain ? Quid de l’attractivité des territoires ? Trois exemples. En mettant un TGV le matin sur Barcelone-Toulouse, et le soir au retour, la puissance publique représentée par la SNCF pensait que les catalans débarqueraient en masse dans la ville rose. Raté ! C’est l’inverse que veut le peuple : aller-retour à Barcelone dans la journée, point barre. La SNCF a du coup modifié le flux et les horaires. La Belgique a fourni le même rêve politique, imaginant un fleuve de franciliens débarquant en Wallonie pour la journée, grâce au TGV régional direct. Pour voir quoi ? Des hauts-fourneaux rouillés ? Las, le peuple wallon désirait l’inverse : l’aller-retour sur Paris dans la journée, tandis que les franciliens préfèrent – on les comprend – s’émanciper à Bruxelles ou Amsterdam, plutôt qu’à Namur ou Charleroi. Horaires modifiés, puis disparition du TGV régional. Enfin, en Suisse, la politique a décrété sur papier qu’en 2018 « il ne devait y avoir que » 600.000 poids lourds annuels sur le très chargé axe du Gothard. Caramba, encore raté s’exclame Alcazar ! Les PL étaient encore proches du million en 2015, et la trop lente décrue annonce que l’objectif de 2018 ne sera pas atteint. A cause des chauffeurs bulgares ? Rien à voir. A cause du système logistique des entreprises, souvent des PME, dont le mode ferroviaire, en terme de remplissage optimal des trains, ne correspond pas à leur demandes ni à leur commerce. L’Etat a-t-il la main sur la logistique ? Oui pour encadrer les flux et les zones d’implantation. Non quant à la nature des productions et au choix modal, hors fiscalité. Une usine à rouge à lèvres, c’est bon pour l’emploi local mais ça ne remplit pas un train (…)”

http://mediarail.blogspot.ch/2016/05/le-chemin-de-fer-va-t-il-seffondrer.html

Link | Posted on by | Tagged , , , , , , | Leave a comment

Paper: Multilokale Lebensführung und räumliche Entwicklungen

This gallery contains 1 photo.

“Die Vielfalt des Phänomens der multilokalen Lebensführungen macht sie zugleich auch „unsichtbar“.” (Arbeitskreis des ARLs, Positionspapier Multilokale Lebensführung  und räumliche Entwicklungen 2016 S.1). Die Positionspapier (auf der Webseite des ARL verfügbar), die wir seit Kurzem veröffentlicht haben, fasst in einem … Continue reading

Gallery | Tagged , , , , , , , , , , , | Leave a comment

Conf: Mobilités spatiales et populations, CUDEP, Lille 17-20 Mai 2016

“Mobilités spatiales et populations” Le XVIIe Colloque national de démographie organisé par la Cudep, se tiendra à Lille du 17-20 mai 2016. Le colloque réunit des démographes et des chercheurs d’autres disciplines dont les travaux traitent de la mobilité géographique … Continue reading

Gallery | Tagged , , | Leave a comment

Call for papers: Global mobilities, migration and African mega-cities – UrbanAfrica.Net

An upcoming special issue of the journal New Diversities will focus on global mobilities, migration and African mega-cities and is seeking submissions. Sourced through Scoop.it from: http://www.urbanafrica.net See on Scoop.it – Multilocality – Territoriality

Gallery | Leave a comment

1.9 million Living apart together Canadians and many 60-plus

Living apart, together. 1.9 million Canadians, many 60-plus, are saying no to cohabitation and marriage Manisha Krishnan September 17, 2013 (…) The couple is part of an emerging demographic involved in “living apart together” (LAT) relationships. According to Statistics Canada, … Continue reading

Gallery | Tagged , , , | Leave a comment